La Gomera ===> Ile de Sal (Cabo Verde)

Extrait du journal de bord :

Mardi 16 décembre à 21h00 : départ pour le Cap Vert depuis le port de San Sebastian sur l’île de la Gomera

Le bateau est préparé au top :

  • 440 litres d’eau dans les cuves
  • 200 litres d’eau en bouteilles et bidons 5L
  • Des vivres pour tenir 60 jours
  • Le plein de fruits et légumes qui nous tiendront 10 jours
  • Organisation de la répartition des poids
  • Le ventre bien rempli et de très belles images emmagasinées sur cette ïle

Distance à parcourir : 750 miles

Météo à venir : 20 nœuds de Nord Est sur 48h ; 15 nœuds Nord Est de 48h à 96h ; 10 nœuds Est pour la fin.

Finalement nous aurons une dizaine d’heures sans vent la première nuit pendant laquelle on fera tourner à bas régime le moteur pendant 5h. Le vent revient le lendemain matin vers 8h30 et s’établit comme il faut, nous permettant d’avancer en moyenne à 5,5 nœuds (notre meilleure moyenne !). Tortuga nous étonne agréablement et avance bien. Le vent dans le dos, et sous spi seul, la vie à bord est douce, ça ne ballote pas trop et pour une fois on est TOUS en forme.

La Pêche s’avère riche durant cette navigation. Après deux belles dorades coryphènes on pêche à la canne un Thon ! L’euphorie passée, on se demande surtout comment on va réussir à écouler ces 15kilos de chair en deux jours car nous n’avons pas de frigo…

La solution est gargantuesque : on se fait un festin le soir même (en tartare, à la poêle et au four) et au petit dej le lendemain. Il nous reste tout de même une bonne moitié qu’on vide et rince bien à l’eau de mer avant d’accrocher au portique, une technique de conservation glanée par VHF auprès de nos amis les Pandas qui transportent désormais Margaux et Mathurin qui font un tour du monde en stop. Mathurin est cuistot ! En overdose de thon on trouve dommage de jeter le reste qu’on n’arrivera définitivement pas à terminer à temps…

Opération Lancer de Thon : En deux heures on se rapproche des Pandas Pirates qui se trouvent quelques miles à l’ouest pour pouvoir leur lancer la moitié du fameux thon. Robin et Aymeric à leur barre respective, Nico au lancer de thon et July en réception sur l’autre bateau. Grâce à un lancer mémorable dont nous n’avons malheureusement pas d’images, trop captivés pour penser à appuyer sur le bouton de l’appareil, le gaspillage est évité avec une bonne rigolade en prime. Le hasard veut qu’ils pêcheront quelques heures plus tard un espadon d’ 1m75 qui ne rentre même pas dans leur cockpit… Nous sommes déjà trop loin devant pour partager un autre festin.

L’air est déjà un peu plus chaud et nos vestes de quart ne nous sont plus utiles la nuit. De très belles nuits étoilées, avec un tout petit croissant de lune. Des flash phosphorescents sont d’ailleurs venus côtoyer le plancton luminescent auquel nous étions habitués. D’où viennent donc ces flashs ? Des méduses ? Le mystère est encore irrésolu…

La dernière nuit nous ralentissons l’allure pour arriver de jour à Palmeira sur l’île de Sal.

155h00 de navigation au total soit 6 jours et demi environ à 5,5noeuds de moyenne en majorité qui nous ont donné un petit aperçu de ce que pourrait être la traversée.

08h17 : Nous jetons l’ancre dans la baie de Palmeira !

DSCN6318

DSCN6357

DSCN6335

DSCN6364

DSCN6381

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s